Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Notre ville peut-être bientôt la 1ère commune d’IDF à adhérer à la Monnaie locale "SYMBA" ?

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur 3 Juillet 15, 23:43pm

Catégories : #Actualité sur votre ville

Notre ville peut-être bientôt la 1ère commune d’IDF à adhérer à la Monnaie locale "SYMBA" ?

La commune va devenir peut-être devenir la première collectivité d’Ile-de-France à adhérer à l’ambitieux projet SYMBA qui vise à fédérer un important réseau de confiance entre citoyens et organisations locales par le biais d’une monnaie symbiotique. Soutenu par le Conseil Régional ce projet de monnaie locale vise à développer les richesses économiques, écologiques et sociales des territoires.

Nous avons contacté une des personnalités du projet de monnaie locale "SYMBA" pour mieux comprendre et poser des questions sur ce qu'elle va apporter aux entreprises de Carrières-sous-Poissy mais aussi si celle-ci réussit à s'implanter dans la région aux habitants de Carrières !

Il s’agit d'une monnaie complémentaire qui circule en parallèle avec l’euro (ou la monnaie nationale) à l’intérieur du territoire et qui peut être utilisée uniquement en Ile-de-France.

Le Symba a l'objectif de renforcer les échanges locaux et de retenir une partie des ressources sur l'IDF. Cette monnaie complémentaire tend aussi à renforcer le lien entre les habitants et le territoire. Les monnaies régionales permettent ainsi de compenser les effets négatifs de la mondialisation.

Sa monnaie est le SYMBA. Sa valeur est alignée à 1 SYMBA = 1 EURO.

Les sociétaires vont pouvoir échanger des services "faire du troc" sans toucher à leur trésorerie et approvisionner leur compte "SYMBA".

Dans le deuxième semestre 2015, la plate-forme de la SCIC Symba sur internet sera lancée.

  • Pourquoi une monnaie locale ?

Une monnaie locale garde la richesse produite sur le territoire. Elle dynamise les échanges locaux et développe l’économie réelle. Elle permet aux acteurs de se réapproprier l’économie en toute conformité avec les juridictions fiscales et comptables.

  • Montrer qu’une autre économie existe

Une économie symbiotique, qui couple la richesse économique à la richesse écologique et sociale. Une économie au sein de laquelle : les échanges se font en circuits courts, la collaboration et le partage sont au cœur des relations, et les services rendus par les écosystèmes sont au centre de la production.

  • Pourquoi une monnaie inter-entreprises ?

Pour fédérer les acteurs symbiotiques franciliens et faire rayonner les bénéfices qu’ils apportent à la société. Ces acteurs sont des entreprises, des associations ou des institutions. L’objectif du SYMBA est de s’ouvrir dans un second temps aux citoyens.

Pourquoi pas ! mais une monnaie locale existe déjà à Carrières-sous-Poissy...

Si cette nouvelle monnaie locale devait s'imposer à Carrières elle devrait se cantonner au départ qu'aux sociétaires. Ces derniers s’échangeront des services et se payeront en Symba, seule la TVA sera payée en euros. Si le Symba rencontre le succès escompté, cette nouvelle monnaie locale s'étendrait aux carriérois mais aussi aux villes avoisinantes, voir au département. Elle cohabitera ou fusionnera avec une autre monnaie locale existante à Carrières-sous-Poissy :

C'est l'association "les gens du partage" qui l'a créée et la monnaie s'appelle le "SEL".

Effectivement cette association « Les gens du Partage » anime et propose un Système d’Echange Local (S.E.L) à Carrières-sous-Poissy. C’est aussi un lieu d’initiatives et d'échanges solidaires ouvert à toutes et à tous dont le slogan est "pour changer, échangeons !"

Gratuité, troc, S.E.L., monnaies locales sont différentes alternatives au système marchand. Loin d'être concurrentes, ces alternatives sont complémentaires.

Dans un S.E.L, on échange des biens et des services entre particuliers ou entre associations (comme du troc mais multilatéral, pas obligatoirement réciproque), avec l’idée d’encourager les relations d’entraide. L’unité de compte est souvent le temps (ex : 1 min = 1 « SEL »). Puisqu’il n’y a pas de rapport avec l’euro, un SEL ne permet pas d’échanger avec des professionnels ou des collectivités. La monnaie locale par contre concerne les échanges dans le système marchand.

Les deux systèmes ont donc des objectifs différents mais ils sont parfaitement…complémentaires !

Nous avions posés la question au Maire, il y a quelques mois afin de savoir quand est-ce que se projet aller être mis en place. Ce dernier nous avait confirmé que la mairie avait pris du retard dû notamment à la procédure administrative qui lie la mairie à ce projets. Mais les mois passent et nous ne voyons toujours rien arrivé !

comparaison entre le S.E.L. et la monnaie locale

comparaison entre le S.E.L. et la monnaie locale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents