Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Les Carrièrois ne sont pas épargnés ; Il faut désormais gagner 4500 euros net par mois pour devenir propriétaire !

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur 4 Novembre 2013, 20:23pm

Catégories : #Astuces et Réglementations, #Actualité sur votre ville

Les Carrièrois ne sont pas épargnés ; Il faut désormais gagner 4500 euros net par mois pour devenir propriétaire !

D'après vous ? qui va profiter le plus des nouveaux logements à Carrières-sous-Poissy hormis peut-être les logements sociaux, faut-il encore qu'ils soient en vente ? Avec 4500 euros net par mois, très peu de Carriérois pourront investir et donc pas les moyens d'acheter dans la nouvelle centralité comme ailleurs dans Carrières...

Carrières en chiffre (2011) :

Population : 15 240 habitants dont 5 764 ménages.

Type de ménage le plus fréquent : Couples avec enfants 45 % des ménages.

Revenu moyen par ménage : 3 225 € nets / mois

Niveau de vie : 1 633 € nets /mois

Avec 2800 logements en plus, non seulement la nouvelle centralité ne permettra pas l’accession à la propriété à beaucoup de Carrièrois aujourd'hui locataires, mais en plus, les Carriérois se retrouveront avec un supermarché d'une surface de 1000 m2 en moins que l’hypermarché St Louis (2500 m2), avec très peu de places de parking et également sans station essence.

  • Prix de logement dans la centralité :

La Closerie : A partir de 152 000 €

  • Autres logements en vente à Carrières :

- Villa de Castille : 5 pièces à partir de 430 000 €*

- Quartz Vert (éco-quartier) :

- 1 pièce à partir de 133 000 €*
- 2 pièces à partir de 170 000 €*
- 3 pièces à partir de 220 000 €*
- 4 pièces à partir de 246 000 €*
- 5 pièces à partir de 371 000 €*

- Seineurope :

- 3 pièces à partir de 245 000 €*
- 4 pièces à partir de 310 000 €*

* Prix indicatifs dans la limite des stocks disponibles.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ltx 04/11/2013 22:45

Avec la Centralité, CSP ne sera plus une ville dortoir.

Xmen 06/11/2013 21:12

Quand un PDG de deux centres commerciales, donc un professionnel, vous dit que ce projet n'est pas viable pour son activité et qu'il est propriétaire foncier, il est tout à fait normale qu'il se défende... Sans stationnement les activités économiques peuvent difficilement survivre, votre jugement actuel est basé sur une mauvaise information. Effectivement la disparition de la station essence est une grosse perte pour le pouvoir d'achat. C'est un service de proximité des Carriérois mais aussi une manne importante pour attirer les clients. C'est une évidence ce projet à mal été ficelé, du à une très mauvaise concertation comme on voudrait nous faire croire le contraire. Les changements entamés actuellement dans la centralité et tout autour ne va pas dans le sens du progrès synonyme d'une préservation voir d'augmenter la qualité de vie des habitants.

Ltx 06/11/2013 00:59

S'agissant du stationnement, je suis d'accord avec vous. Futur habitant de SeinEurope, je suis étonné du manque de places de parking extérieurs. Je suis également étonné de voir un dépôt de bus au milieu de la ZAC Bords de Seine. On ne verrait pas cela à Versailles ou à Saint Germain en Laye.
Cependant CSP doit changer dans le sens du progrès. J'ai compris que le Directeur du CC Leclerc est un frein à ce changement.La puissance publique doit le faire plier pour que les travaux avancent.

xtL 05/11/2013 11:43

Avec la Centralité, CSP n'arrivera plus à dormir tellement il y aura de problèmes de stationnement. 1 place pour 1 appartement dans le meilleur des cas alors que la très grande majorité des foyers ont 2 voitures (constaté sur l'existant).
En effet CSP ne sera plus une ville dortoir...l'expérience des résidences déjà existantes depuis 10 ans n'a toujours pas été retenue et on persiste! Les commerçants vont en pâtir, pour ceux qu'on ne ferme pas arbitrairement sans solution équivalente de reclassement comme le Leclerc qui perdra sa station essence et aura une surfae diminuée de moitié alors qu'il avait un réel besoin d'agrandissement!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents