Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Invités par la municipalité, les riverains de la rue de la chapelle se sont exprimés sur la future réalisation France Habitation.

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" - Association de Soutien des Activités Économiques, de l'emploi et des Consommateurs à Carrières-sous-Poissy sur 20 Juin 2014, 20:11pm

Catégories : #Actualité sur votre ville

C'est une première qui faut souligner, les riverains de la rue de la chapelle ont été invités à la mairie afin de donner leur avis sur les nouvelles constructions qui vont démarrer sur le lot n°2, rue de la chapelle avant le dépôt du permis de construire.

Tous les acteurs du projet (bailleur, architecte, constructeur) étaient présent pour entendre l'avis des riverains sur leur projet.

Retenons d'abord que les contrats ont été signés par l'ancienne municipalité et qu'il est aujourd'hui impossible de revenir en arrière sur le nombre de logements par ilots. Résultat, le quartier a été sacrifié en terme de surpopulation et des conséquences néfastes sont à venir par rapport à la circulation dans le quartier, mais aussi pour sortir de cette ville et cela c'est sans compter les vis à vis.

Suite à une présentation du projet plutôt rassurante, les riverains ont été déçus pour ne pas dire pour certains désabusés de retrouver devant leur pavillon des bâtiments R+4 ou R+3 derrière des logements R+2 (voir photos ci-après).

Incohérence : Lors de la présentation, il nous a été indiqué qu'il y avait 3 bâtiments en R+3 et un en R+4 ; nous pouvons constater sur le panneau publicitaire (placé rue David) un bâtiment en R+3 et deux en R+4 (voir photo ci-après).

Seule solution possible pour l'architecte, avec une simulation faite sur place, pour n'avoir que des bâtiments en R+3 , c'est de rajouter un bâtiments R+3 mais qui réduirait considérablement l'espace de vie : possibilité rejetée aussi par certains les riverains.

En dehors de la hauteur des logements, a été signalé les problèmes de circulation, du notamment à la présence de l'arrêt de bus avec l'entrée du parking juste en face de la rue Appolinaire. L'arrêt de bus ( qui vient juste d'être refait au norme) serait donc déplacé, voir supprimé ! Il est prévu seulement 12 places de parkings publics dans la rue de la chapelle, ce qui réduit de toute façon les places de stationnements pour inviter les amis, les familles pour les 62 logements c'est vraiment très peu...

Selon la municipalité, la densité de l'ilot est modérée puisqu'on passe de 380 lits à 350 logements type résidence sociales (ADEF et RSIF), la création de 125 logements sociaux (I3F et france habitation) et la création de 40 logements en accession sociale (ilot 3) donc à ce stade 30 lots de moins.

Incohérence : Nous ne pouvons pas comparer 380 lits à 350 logements en terme d'urbanisme ce n'est pas du tout la même chose et les riverains vont en faire malheureusement les frais mais aussi les nouveaux locataire vu la concentration au m2....

Conclusion, avec un mauvais contrat basé certainement sur le profit (taxe d'habitation) et la rentabilité, on ne peut pas faire de miracle ! Même si on peut croire à la bonne volonté du promoteur et surtout de l'architecte d'avoir essayé ou d'avoir cru respecter l'environnement du quartier, cette future réalisation va encore augmenter la densité du quartier et encore une fois créer des vis à vis pour les propriétaires de pavillons.

Le point positif de la soirée c'est le lot n°3 qui serait une zone pavillonnaire en R1, à suivre !

Même si nous avons été déçus, que les critiques ont fusé, l'expérience doit être renouvelée par respect des habitants pour toutes les réalisations futures sur Carrières, Mais surtout, pour faire prendre conscience à tous ces acteurs, municipalité comprise, qu'ils causent en signant des contrats sur des petites surfaces avec un maximum de logements des désagréments irréversible.

Quand à la municipalité actuelle, quasi-impuissante et non responsable de la situation, elle essaye de mettre tout en œuvre avec les différents acteurs de trouver des solutions moins néfastes, mais malheureusement avec apparemment une très faible marge de manœuvre. Cette dernière, devrait communiquer d'ici quelques semaines au riverains les évolutions prises en fonction des remarques que les riverains ont formulé.

Invités par la municipalité, les riverains de la rue de la chapelle se sont exprimés sur la future réalisation France Habitation.Invités par la municipalité, les riverains de la rue de la chapelle se sont exprimés sur la future réalisation France Habitation.
Invités par la municipalité, les riverains de la rue de la chapelle se sont exprimés sur la future réalisation France Habitation.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents