Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


2ème rencontre avec le Maire de Carrières-sous-Poissy et ses habitants

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" - Association de Soutien des Activités Économiques, de l'emploi et des Consommateurs à Carrières-sous-Poissy sur 6 Juillet 2014, 17:46pm

Catégories : #Actualité sur votre ville

2ème rencontre avec le Maire de Carrières-sous-Poissy et ses habitants

L’ASAEECC reconnait et a remercié la municipalité pour les actions menées depuis leur investiture et pour avoir également instauré une vraie concertation avec la population. Nous restons vigilant car les actions menées doivent être en cohérence avec les attentes de la population ; cette nouvelle municipalité ne doit pas commettre les mêmes erreurs que l’ancienne équipe qui n’avait pas pris en compte le désaveux de la population, les recommandations des associations sur les sujets polémiques de la ville (port industriel, pont d’Achères, péniches logements, A104 et la Zac Centralité). L’écoute c’est très bien, mais elle ne vaudra rien si elle ne prend pas en compte les remarques des habitants et en particulier sur leur qualité de vie...

Voici les points abordés :

  • La sécurité: 2ème réunion publique et encore beaucoup de questions et divers mécontentements concernant l’intervention ou non de la police municipale (PM) :
  • Verbalisations,
  • Agressions, cambriolage, insultes (Rue Carnot),…
  • Fermeture du poste de police St Louis
  • Stationnements gênants, circulations dangereuses (quad).

Le maire a souligné qu’il était important de protéger ses citoyens mais aussi la P.M. qui intervenait selon le niveau du risque encouru, le risque jour et nuit étant différents pour les policiers. La P.M. n’étant pas armée, les missions de sécurité des personnes sont du ressort de la Police Nationale.

Il souhaite créer à terme trois brigades disponibles 24h/24h, jours fériés compris, dans un but de prévention et de lutte contre les incivilités, ainsi qu’un enregistrement des plaintes pour effectuer le suivi des prestations. Une réunion est prévue avec les policiers municipaux afin de mieux cadrer leurs actions au sein de la ville et une réunion publique aura lieu entre septembre et octobre.

  • Caméras de surveillance : Pourtant magnifiées par l’ancien maire sur leur efficacité et leur fiabilité, les caméras de la ville ne sont pas adaptées techniquement ou certaines ne fonctionnement même pas. Le système de surveillance doit être revu et réadapté prochainement et d’autres caméras devraient venir se rajouter à celles déjà en place.
  • Le stationnement et la circulation : le stationnement, lié au problème de la circulation nécessite une réflexion globale et compliquée. A terme, après concertation avec les riverains, une présentation sera faite aux Carriérois des futurs aménagements possibles.
  • Poste de police St Louis : Pas vraiment utilisé depuis sa création, les moyens seront désormais centralisés au poste de police du centre-ville.
  • La sécurité au niveau de l’école Champfleury et du parc Michel : il est prévu l’installation de chicanes (pots de fleurs) et de sécuriser également devant le parc Michel afin de limiter la vitesse et renforcer la sécurité des riverains et surtout celle des écoliers.
  • Le Port Industriel : Décidément ce port industriel est un fléau pour les habitants de Carrières-sous-Poissy. L’ASAEECC avait déjà ouvert le débat lors de la 1er séance du 26 juin, cette fois-ci c’est un plaisancier qui interpelle le maire soutenu derrière lui par de nombreux citoyens dans une ambiance très tendue…

Pour le Maire, ce port devra de toute façon exister en cohérence avec l’Ecopôle ! Le port quant à lui serait relogé avec l’objectif de le rendre plus vivant (restaurations) ; à noter que les riverains n’ont aucune assurance, ni sur la protection de la qualité de vie (habitation à 80 mètres), ni du relogement du port St Louis que ce soit du Maire, de la CA2RS et encore moins de port de Paris.

  • Les supermarchés Leclerc : le dossier avance doucement mais la concertation serait rétablie, du moins entre le PDG et la municipalité. Le PDG aurait promis ou confirmé au maire qu’il n’engagerait plus de recours sur les constructions de la ZAC Centralité. Le centre St Louis ne devrait plus bouger et celui de la route d’Andrésy est lui par contre en attente d’un futur permis de construire pour être reconstruit à neuf et augmenterait par la même occasion son effectif d’une centaine d’emplois. Ne reste plus que les décisions de justice concernant les recours concernant les ZAC St Louis et la nouvelle Centralité.
  • Les promoteurs montrés du doigt : Certains promoteurs mettraient la pression sur certains propriétaires pour acheter leurs maisons pour leurs futurs projets. La municipalité compte mettre un périmètre de réflexion sur les éventuels permis de détruire avant de valider un permis de construire du promoteur.

Les permis de construire (promoteurs) : Il est aujourd’hui impossible de faire machine arrière sur les permis signés par l’ancien Maire. Les premières réalisations sont pourtant dénouées de tout sens : Immeubles (NEXITY) collés et vue sur l’école Bretagne et celui rue Maurice Berteaux (PROMOGIM) construit au raz de la chaussée... L'ASAEECC reste vigilante sur le futur permis de construire rue de la Chapelle avec France Habitation dont le projet actuel ne plait pas du tout aux riverains avec devant chez eux du R3 et R4.

Hébergement de la futur CA2RS à GKN : A échéance, la communauté de communes passerait à 400.000 habitants et viendrait s’installer dans les anciens locaux de GKN. Un achat négocié à 4 600 000 € (mais la ligne budgétaire du budget provisionne 8 millions €) par la communauté d’agglomération qui serait selon le Maire une opération blanche et n’aurait pas de conséquence sur les impôts des habitants des villes faisant partie de la CA2RS (hors travaux et aménagement à effectuer à l'intérieur du bâtiment). A noter que la CA2RS a voté une augmentation de 18 % des impôts qui viennent se rajouter au 2 %, augmentation votée récemment par le conseil municipal pour les habitants de Carrières.

  • Parc du Peuple de l'Herbe : Le maire nous a confirmé que le budget du parc était passé du simple au double. Conséquences, toutes les émergences ne verront pas le jour de suite ; le Bar WIFI et la Maison du parc (au bout de la rue David) restent d’actualité…
  • La future Mosquée : Ce projet soutenu par le Maire actuel et ses prédécesseurs est au point mort, à la suite d’une injonction de l’UMC. Effectivement UMC a lancé les travaux de terrassement (derrière la bibliothèque) illégalement entre les deux tours de la campagne municipale.
  • Carrières Plages : La formule a été remplacée par « Carrières Summer Parks » afin de mieux répondre à la demande et sera gratuite cet été.
  • ZAC St LOUIS : Encore une fois magnifié par l’ancienne municipalité, le projet est à l’arrêt et loin de débuter… Effectivement un des propriétaires n’est pas d’accord sur le rachat, des négociations seraient en cours…
  • « La passerelle » de Carrières à Poissy : Annoncée par l’ancienne municipalité comme sur le point de se faire, hors à l’heure d’aujourd’hui le choix du projet n’a même pas été choisi et sa réalisation par conséquent non programmée ! Nous ne sommes pas prêts de voir cette passerelle et pourtant cela fait plus de 13 ans qu’on nous en parle…
  • Ecole Giono : Cent mille euros étaient pourtant prévus pour commencer la rénovation de l’école par l’ancienne municipalité, malheureusement ce budget a été réattribué sur une autre dépense. Cela fait pourtant 45 ans que rien (ou presque) n’a été fait dans cette école…

Après une visite de l’école, le constat est affligeant et la nouvelle municipalité reconnait que ce n’est pas possible de laisser cette école en l’état. Un projet de rénovation est actuellement élaboré en mairie. Les travaux seraient donc reportés pour 2015…

  • La gratuité des fournitures scolaires : Promesse électorale… le maire a assuré qu’elle serait tenue à la prochaine rentrée scolaire (2015) pour des raisons d’organisation avec les écoles (distribution) mais aussi budgétaire (déficit du budget de fonctionnement), c’était impossible pour cette rentrée 2014.
  • Personnel suffisant dans les cantines ? : Le nombre d’enfants sera certainement en net augmentation dû au repas de substitution (œuf, poisson) mis en place dès la rentrée. Le maire a annoncé qu’il mettrait de toute façon les moyens nécessaires et réglementaires. Une personne a d’ailleurs témoigné qu’elle faisait partie d’un pool de personnes prêt à se rendre sur les écoles pour renforcer l’encadrement dès l’appel de la mairie.
  • Péniches logements : Les riverains pensent que des péniches logements vont provoquer des nuisances, en particulier avec l’amplification des déchets dans l’eau bloquée par l’ancienne écluse.

A terme est programmé le réaménagement des berges de seine. Il y a donc une réflexion en cours à ce sujet. L’orientation d’une halte fluviale ou d’un stationnement limité à 8 jours est possible ?

  • Les parkings de l'IIe de la Dérivation : Cela fait deux ans d'instruction à ce sujet et Il n'est toujours pas possible aujourd’hui pour les propriétaires de vendre leur parking. En effet, les riverains qui ont achetés ses parkings mais ne seraient étonnamment plus propriétaire aujourd’hui ?

Le service urbanisme et juridique de la mairie sont justement entrain d’étudier le problème pour trouver une solution afin de résoudre cette situation juridique. Une réunion spécifique devrait avoir lieu (garages, passerelle et aménagement des berges de seine.

2ème rencontre avec le Maire de Carrières-sous-Poissy et ses habitants
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jényfer senior 06/07/2014 22:37

merci pour ce récapitulatif qui manque sur le site et sur facebook " Mairie de Carrières-sous-Poissy"

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents