Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Relance de la centralité, un drôle de cirque ! Mais pour combien de temps ?

Publié par ASAEECC - Association de Soutien des Activités Économiques, de l'emploi et des Consommateurs à Carrières-sous-Poissy sur 22 Novembre 2014, 16:50pm

Catégories : #Actualité sur votre ville

Relance de la centralité, un drôle de cirque ! Mais pour combien de temps ?Relance de la centralité, un drôle de cirque ! Mais pour combien de temps ?
Relance de la centralité, un drôle de cirque ! Mais pour combien de temps ?

Souvenez-vous, c'était il y a plus d'un an, la Nouvelle Centralité était lancée, puis arrêtée (si si, quand les bureaux de vente sont fermés la vente est arrêtée)... De nouveau la voici manifestement relancée. Mais comme souvent, c'est l'arbre qui cache la forêt.

Les problèmes qui avaient causé son arrêt n'ont pas été résolus bien au contraire.

Seuls les acteurs ont changé, mais la situation est-elle plus stable aujourd'hui? Rien n'est moins sûr...

L'ASAEECC "votre vie à Carrières", présente lors de cette relance par les protagonistes du projet, a pu assister à un défilé de discours assez enjolivés du projet : du maire M. Christophe DELRIEU, du directeur général de l'EPAMSA M. Didier Bellier-Ganière, du Président de la CA2RS M. Philippe TAUTOU, du vice président du Conseil Général M. Jean-François Raynal et pour finir le conseiller régional M. Eddie AIT.

Un des points communs dans leur argumentaire pour soutenir ce projet et présenté comme un atout : Le parc du peuple de l'herbe qui est pourtant actuellement entrain d'être dévasté par les bulldozers par le Conseil Général.

Tous droits dans leurs bottes, tous unanimes pour dire que toutes les conditions étaient réunies pour accueillir les nouveaux habitants tout en respectant les anciens et leur qualité de vie !

Nous ne sommes pourtant pas d'accord avec ce constat idyllique:

  • 800 logements demain, jusqu'à 2800 en 2021 en plus de la saturation déjà actuelle.
  • L'engorgement du pont de poissy (seule voie pour ralier la A13) n'a pas du tout été prévue bien au contraire :

C'est une voie douce qui remplacera la RD 190, voie douce que l'ancien Maire a une nouvelle fois plébiscité pour que "les habitants privilégient les transports en commun".

Pour quelqu'un qui se fait conduire en voiture particulière avec chauffeur au frais du Conseil Régional à chaque déplacement, l'argument est pour le moins...surprenant. Les habitudes restent, seuls les lignes budgétaires changent...mais au final c'est toujours VOUS qui le payez dans vos impôts.

  • Le PDG du Leclerc n'aurait toujours pas reçu l'assurance que le Leclerc St Louis restera à son emplacement actuel, emplacement que les Carriérois affectionnent par sa proximité. A noter aussi que le permis de construire Route d'Andrésy n'aurait toujours pas été signé.
  • La hauteur des nouveaux logements va complètement dévisager une ville déjà défigurée par les bâtiments Bouygues immobilier de 6 étages.

Ce sont demain, des bâtiments de 7 étages qui vous accueilleront après le pont de Poissy. Même si notre Maire est enthousiaste, ce n'était pas vraiment le cas de ses colistiers présents...ni des habitants manifestement.

Une concentration au m² impressionnante
  • On se demande comment les protagonistes de ce projet peuvent être satisfaits de parquer autant de monde dans si peu d'espace. Nous pensons, et nous sommes certains, que ces "professionnels" ne vivront pas dans ces quartiers tellement bien pensés à leur yeux !
  • Des écoles à raz des habitations, ça sera le cas pour la nouvelle école Schoelcher* dans le quartier de Beauregard et celle de Bretagne avec les nouveaux logements en cours de construction par le Promoteur Nexity.

*A noter l'absence de places de parking pour les professeurs et d'un "dépose minute" pour que les parents laissent leurs enfants en section maternelle notamment...

Tout de même quelques points positifs :

  • A moyen terme, une manne d'impôts supplémentaires et donc des revenus pour la ville et la Ca2rs ;

Encore faudrait-il que ces derniers soient bien utilisés, comme par exemple, pour diminuer les dettes de la ville et de la CA2RS, elle se partage effectivement des dettes d'un montant 30 millions d'euros !

​En se tournant vers le sous-préfet des Yvelines, le Maire de Carrières a souligné que les retombées financières pour la ville ne seront néanmoins pas pour demain et qu'il devait faire face en attendant à la mauvaise gestion financière laissée par la municipalité précédente.

L'ancien Maire de Carrières n'a pu démentir devant le sous-Préfet bien au courant de la situation financière de notre ville. A noter qu'une mise sous-tutelle de la ville nous menace comme une épée de Damoclès au-dessus de nos têtes...

  • De nouveaux commerces (1800 m2) vont longer la RD 190 avec une contre allée pour pouvoir s'y rendre et s'y garer plus facilement avec parallèlement une voie douce qui devrait atténuer la division en deux de notre ville. En contre partie les difficultés de circulation augmenteront ainsi que la pollution...
Maquette située au village de la centralité, des nouveaux quartiers densifiés au maximum, c'est toute la bienveillance et le bon sens que proposent les promoteurs et l'EPAMSA aux futurs Carrièrois...Maquette située au village de la centralité, des nouveaux quartiers densifiés au maximum, c'est toute la bienveillance et le bon sens que proposent les promoteurs et l'EPAMSA aux futurs Carrièrois...Maquette située au village de la centralité, des nouveaux quartiers densifiés au maximum, c'est toute la bienveillance et le bon sens que proposent les promoteurs et l'EPAMSA aux futurs Carrièrois...
Maquette située au village de la centralité, des nouveaux quartiers densifiés au maximum, c'est toute la bienveillance et le bon sens que proposent les promoteurs et l'EPAMSA aux futurs Carrièrois...Maquette située au village de la centralité, des nouveaux quartiers densifiés au maximum, c'est toute la bienveillance et le bon sens que proposent les promoteurs et l'EPAMSA aux futurs Carrièrois...Maquette située au village de la centralité, des nouveaux quartiers densifiés au maximum, c'est toute la bienveillance et le bon sens que proposent les promoteurs et l'EPAMSA aux futurs Carrièrois...

Maquette située au village de la centralité, des nouveaux quartiers densifiés au maximum, c'est toute la bienveillance et le bon sens que proposent les promoteurs et l'EPAMSA aux futurs Carrièrois...

Mais il y a toujours un arbre qui cache la forêt, voir deux !
  • l'A104 n'est mentionnée dans aucun discours et pourtant la menace est toujours là ! Le COPRA 184 vient d'ailleurs de distribuer son dernier communiqué dans nos boites aux lettres. Pour vous rendre compte où passera cette future autoroute il suffit de regarder les maquettes au village de la centralité (voir ci-après).

Nous vous rappelons que le Maire actuel est pour l'A104 à condition qu'elle passe sous la ville... Financièrement beaucoup plus chère, sans compter que les terrains sablonneux de notre région compliquent sérieusement le projet... 

  • Même si le PDG du Leclerc devait avoir l'assurance que son magasin Leclerc St Louis, restait à sa place, son parking serait amputé. D'ailleurs nous pourrions peut-être avoir un parking souterrain à la place de l'existant... 
  • La mauvaise gestion du dossier avait conduit Le PDG à initier plusieurs recours pour protéger notre centre commercial et ses emplois.

Suite aux élections, ce dernier s'était engagé auprès du Maire actuel à ne pas relancer des recours. Le manque de clarté et d'avancées lisibles sur la situation par l'EPAMSA par rapport au magasin Leclerc, risque de réveiller de nouvelles tensions et peut-être un nouveau futur blocage ?

 

Conclusion:

​L'ASAEECC essaye de vous informer objectivement, que l'on soit pour ou contre ce qui est entrain de se passer, une chose est sûr, ce n'est pas dans l'intérêt de notre qualité de vie et encore moins de celle des nouveaux habitants qu'a été pensée et validée ce projet !

Cette centralité est loin d'être achevée et nous réserve encore de nombreuses mauvaises surprises, à suivre...

Relance de la centralité, un drôle de cirque ! Mais pour combien de temps ?Relance de la centralité, un drôle de cirque ! Mais pour combien de temps ?
Relance de la centralité, un drôle de cirque ! Mais pour combien de temps ?
Le vendredi 28 novembre 2014 à 20h00, l'Assemblée Générale Publique du CO.P.R.A. 184 se tiendra Salle Polyvalente, Centre de Loisirs du Bois des Fontaines 1 rue Chateaubriand 95220 HERBLAY

Le vendredi 28 novembre 2014 à 20h00, l'Assemblée Générale Publique du CO.P.R.A. 184 se tiendra Salle Polyvalente, Centre de Loisirs du Bois des Fontaines 1 rue Chateaubriand 95220 HERBLAY

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents