Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Nos déchets, source d'énergie, certainement pas assez exploité à Carrières !

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur 7 Juillet 15, 02:06am

Catégories : #Actualité sur votre ville

Nos déchets, source d'énergie, certainement pas assez exploité à Carrières !
Nos déchets, source d'énergie, certainement pas assez exploité à Carrières !

Le saviez-vous ? Nos déchets, source d'énergie

Transformer le contenu de nos poubelles en énergie renouvelable, c'est la mission de TIRU, la filiale du groupe EDF spécialisée dans la valorisation énergétique des déchets depuis 1922. Chaque année près de 3,3 millions de tonnes de déchets sont traités, permettant d'économiser 1,6 million de barils de pétrole par an et d'éviter l'émission de 700 000 tonnes de CO2.

Des poubelles, pleines de ressources !

Longtemps la nature s'est chargée de digérer nos ordures sans trop de difficultés, mais l'enfouissement, l'incinération et la valorisation agronomique datent déjà de l'Antiquité. Par la suite, le problème des déchets s'est amplifié avec l'urbanisation. Il faut attendre 1185 pour que le roi Philippe Auguste impose le stockage des ordures hors des principales villes de France.

En 1884, le préfet Eugène Poubelle oblige les propriétaires d'immeubles à mettre à disposition de leurs locataires des récipients communs, munis d'un couvercle et d'une capacité suffisante pour contenir les déchets ménagers. Son invention éponyme améliore considérablement l'hygiène de la capitale. Un arrêté prévoit également, pour la première fois, le tri des déchets. Si le principe ne rencontre pas un franc succès, la collecte rentre néanmoins dans les usages.

Au début du XXe siècle, la valorisation thermique prend son essor. Dès les années 1920, le traitement des déchets passe à la vitesse supérieure avec la société parisienne de « Traitement industriel des résidus urbains (TIRU). Électricité, vapeur et mâchefers alimentent les industries locales et dans les années 1930, l'incinération d'ordures est déjà utilisée pour le chauffage urbain.

Pendant les 30 Glorieuses, le volume de nos poubelles explose et les préoccupations environnementales grandissantes encouragent la conception d'unités de traitement toujours moins polluantes. Depuis, tri sélectif, recyclage, valorisation et réduction des volumes ne cessent de progresser. C'est ainsi que nous sommes passés d'une gestion des ordures à une gestion de la ressource.

TIRU « créateur d'énergie verte » Usine d'incinération d'Issy-les-Moulineaux, 1950.

La société TIRU est créée à l'initiative de la Ville de Paris en 1922. Elle sera l'unique régisseur de ses quatre usines d'incinération (Saint-Ouen, Ivry, Issy-les-Moulineaux, Romainville) qui produisent déjà de l'électricité.

Devenu filiale d'EDF en 1946, le Groupe TIRU est désormais le 3e plus grand spécialiste européen de la valorisation énergétique des déchets ménagers. Il conçoit, construit et exploite des unités de traitement thermique, biologique et matière en France, en Grande-Bretagne et au Canada.

En 2014, TIRU a contribué à alimenter 293 000 habitants en chauffage et 615 000 personnes en électricité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents