Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Compte rendu du Comité de quartier Centre !

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur 12 Février 2016, 07:49am

Catégories : #Actualité sur votre ville

Compte rendu du Comité de quartier Centre !
Compte rendu du Comité de quartier Centre !

Les référents de quartier se sont réunis le Mardi 26 janvier 2016 pour parler des Aménagements « sécurité » prioritaires à prévoir - Propositions des référents.

Attention, les travaux effectués par les comités de quartiers sont des propositions présentées à la municipalité suite aux attentes des riverains. Ces propositions ne sont pas garanties toutes d'aboutir mais elles sont prises en compte par la municipalité qui regarde la faisabilité ou non.

I – Positionnement de caméras fixes sur le quartier Centre

À la suite de la réunion du 13 janvier 2016, la Municipalité par la voix de Mr le Maire, Christophe DELRIEU, a marqué sa volonté d’augmenter le parc de caméras de vidéo protection sur la ville de Carrières-sous-Poissy.

La 1ère phase de déploiement doit se dérouler, en fonction de contraintes budgétaires, d’ici fin 2016.

Il a bien été noté par les référents du quartier que la Municipalité souhaite allier un système de caméras fixes avec des caméras mobiles.

Les caméras mobiles auraient pour objectif de se déplacer, à l’initiative de la Municipalité, dans les zones à risque en fonction des évènements. Par définition, les Référents ne peuvent faire des propositions sur ces emplacements « exceptionnels ».

Après étude des plans disponibles, les référents proposent l’implantation de 7 caméras sur le quartier Centre.

Commentaires

Rosine LALLIER a montré un plus grand intérêt pour des caméras mobiles, plus dissuasives selon elle

Grégory DELEAU s’interroge sur le nombre de caméras qu’il est possible d’installer sur le quartier Centre

Questions à la Municipalité

Nombre de caméras possibles d’installer ?

Coût d’une caméra ?

Caractéristiques techniques d’une caméra ? Portée, vision nocturne, etc.

Emplacements d’ores et déjà actés ? Délai précis du déploiement ?

Actions à prévoir

Rencontre avec le responsable du projet sur la Ville

Rencontre avec un expert technique

Dates de restitution de l’avancée du projet : Mars/Avril 2016 aux référents / Juin 2016 en réunion publique

II – Stationnement sur les trottoirs - Avenue Paul-Denis Huet

Elle s’étend de l’avenue de l’Hautil jusqu’au complexe sportif Alsace.

Le trottoir est notamment emprunté par les habitants du quartier mais également par toutes les personnes désirant se rendre au gymnase Alsace.

Les enfants de l’école maternelle du Parc l’empruntent régulièrement tout au long de l’année pour se rendre aux activités sportives au sein du gymnase Alsace, à l'école Les Cigognes, à l'aire de jeux, au city-stade et au skate-park.

Ce quartier, quasi-exclusivement pavillonnaire, présente de nombreuses difficultés de cheminement pour les piétons sur tous les trottoirs.

En effet, 8 riverains utilisent les trottoirs devant leur maison pour garer leurs véhicules au détriment des piétons qui doivent slalomer entre les voitures et descendre sur la chaussée.

Ces riverains ayant « tous » des garages privatifs se servent de ceux-ci comme lieu de stockage en lieu et place de la destination initiale d’un garage.

Retour d’expérience de Frédérique LAMBERT (référent)

Frédérique a effectué des démarches afin de rencontrer la 10aine de riverains dont le stationnement pose problème sur cette zone précise.

Elle nous a indiqué avoir été plus ou moins confrontée à une opposition virulente des riverains concernés.

En effet, ceux-ci indiquent « qu’ils se stationnent ainsi depuis de très nombreuses années et qu’ils sont dans leur droit », que c’est aux piétons de changer leur trajet pour cheminer sur les trottoirs !

À l’aide de Jean-Jacques BERTEAUX (conseiller municipal délégué à la sécurité des voix) et M. GENET (Services techniques de la Mairie), il a été constaté sur place les difficultés susmentionnées et un plan d’action(s) envisagée(s) (matérialisation de stationnement sur la chaussée, information des riverains, verbalisation par la Police Municipale).

Suite à rencontre avec Philippe DUQUERROY (président de la copropriété des maisons Kaufmann), celui-ci doit effectuer un sondage des stationnements illicites / gênants sur la zone ainsi que de l’utilisation ou non des garages pour leur 1ère destination.

Questions à la Municipalité

Les trottoirs sont-ils bien la propriété de la Ville de Carrières-sous-Poissy ?

Quelle est l’obligation légale en matière de cheminement des piétons sur le trottoir ? Sur la voie publique ?

Est-il possible de prévoir des stationnements sur la chaussée ?

Actions à prévoir

Les référents du Comité de Quartier ont constaté la disponibilité de 2 à 5 places de stationnement (entre le 1er et 2ème croisement avec la rue de l'arpent du prieur).

Avant la verbalisation, la volonté des référents est de dialoguer avec les récalcitrants afin de changer les mauvaises habitudes prises depuis de trop nombreuses années.

Dans cet objectif, il est prévu :

  • une sensibilisation à l’interdiction de stationner sur les trottoirs (tract municipal ou du comité de quartier)
  • une information plus formelle de l’infraction à stationner sur les trottoirs (tract police municipale)
  • une verbalisation des riverains ne respectant pas les avertissements et la réglementation

Prévoir une rencontre avec Lucas CHARMEL (Maire-adjoint délégué à l’Urbanisme et aux Transports), Jacques VITHE (Maire-adjoint délégué aux Travaux et voiries)- et Jean-Jacques BERTEAUX afin d’évoquer les possibilités d’aménagement / de matérialisation de places de stationnements supplémentaires sur la chaussée.

III – Arbre gênant

Un arbre est situé sur le trottoir à l’angle du Cimetière Ancien et du parking de la rue Alexis Quennet.

Cet arbre empêche le cheminement des piétons sur le trottoir.

Questions à la Municipalité

La Municipalité est-elle propriétaire du trottoir ?

Est-il possible de prévoir l’enlèvement de l’arbre concerné ?

Actions à prévoir

En attente d’un retour de la Mairie sur ce point

IV – Lampadaires défaillants

Il a été constaté sur le quartier Centre des lampadaires ne fonctionnant plus.

Dans un souci sécuritaire, il convient de faire un inventaire précis des défaillances rencontrées et de procéder à une remise en route rapide.

Lors de la réunion du 13 janvier 2016, Monsieur le Maire s’est engagé à faire ce travail dans les meilleurs délais.

Actions à prévoir

En attente d’une action concrète de la Mairie sur ce point

Sensibiliser la population à contacter, si nécessaire, la Mairie pour signaler toute défaillance.

V – Aménagements / Signalisation - Rue Georges Clémenceau

La rue Georges Clémenceau s’étend de l’Avenue de l’Europe à l’angle des avenues Ernest Jolly / de l’Hautil.

La vitesse est limitée à 30 km/h sur toute sa portion.

Une interdiction de circulation pour les véhicules de plus de 3,5 T existe hormis sur la portion située entre l’avenue de l’Europe et le chemin de Pissefontaine.

Constat

Cette rue fait l’objet d’un passage important de véhicules tout au long de la journée et principalement aux heures de début et de fin de journée de travail.

Les faits suivants sont régulièrement constatés :

  • passage de camions de + de 3,5 t
  • passage de bus (notamment de la CA2RS ndlr)
  • vitesse excessive notamment en sortie de virage (à angle droit)

La sécurité des piétons n’est pas assurée dans le virage pour la traversée sur les passages piétons.

Les véhicules se frôlent dans le virage sur la chaussée.

Les bornes figurant au milieu de la voie sont régulièrement abimées.

Lors de la réunion sécurité ayant eu lieu courant décembre 2015, il avait été pris les décisions suivantes :

  • comptages des véhicules / contrôle de la vitesse et du type de véhicules empruntant cette rue ;
  • contrôle périodique et aléatoire de la vitesse par la Police Municipale ;
  • mise en place d’un radar pédagogique pour sensibiliser aux excès de vitesse sur cet axe.

Ces actions ne semblent pas avoir été mises en place depuis leurs annonces.

Questions à la Municipalité

Ces actions sont-elles bien planifiées à très court terme ?

La prise en compte du danger notamment dans le virage est-elle bien actée dans l’esprit de la Municipalité ? Pour rappel, au besoin, cet axe est utilisé par les enfants de l’école du Parc pour cheminer vers le complexe sportif Alsace.

Aménagements proposés

  1. Renforcer l’affichage de l’interdiction de circulation des véhicules de + de 3,5 T sur le tronçon par tout type de moyen (panneau clignotant ou autres)
  2. Pose de ralentisseurs type coussins berlinois ou autres ou chicanes sur la rue Georges Clémenceau aux entrées et sorties du virage + ligne droite
  3. Aménagement du virage afin de la pacifier en « rabotant » sur le grand bac à fleurs et en proposant des aménagements « coupe vitesse »
  4. Sécuriser la traversée des piétons en aménageant 2 passages piétons sécurités en amont et en aval du virage.

Cf. plan proposé en Annexe 4

Actions à prévoir

Comptage des véhicules par la Municipalité

Contrôles radars par la Police Municipale

Aménagements susmentionnés

VI – Autres aménagements de sécurité sur le quartier Centre

  1. Rue du Parc

Cette rue est à double sens à un certain niveau. Elle entraine des problèmes de circulation et de sécurité.

Pour les automobilistes d'EDF, il s’agit d’un double sens jusqu'à l'établissement. À la sortie de cet établissement, il y a un « stop » pour laisser passer les véhicules qui viennent de l'avenue de l'Europe et qui se rendent dans le lieu-dit "LE PARC" par la bretelle.

Bien souvent, ils se retrouvent nez à nez avec les véhicules d'EDF qui entrent et un grand danger existe.

Un panneau « stop » supplémentaire en sens inverse devrait permettre de stopper les véhicules d'EDF pour laisser passer les véhicules entrants qui n'ont aucune visibilité se trouvant en plein virage.

  1. Rue du Prieuré

À l'entrée de cette rue « sans issue », un ralentisseur est détérioré et abîme les voitures.

Il conviendrait de le réparer en remplaçant les pavés cassés par du ciment / du goudron ou simplement le supprimer.

  1. Rue du Clos Pies

Cette voie publique sans issue est détériorée avec le temps et les années.

Est-il possible de prévoir la réfection de la chaussée ? A minima de reboucher les trous existants ?

De nombreux courriers ont été faits à la Mairie et à la CA2RS mais depuis, à part un marquage au sol de la rue, aucune réparation n'a été faite.

Questions à la Municipalité

Des actions rapides peuvent-elles être faites sur tous ces points ?

VII – Aménagements d’un parking

Il existe une zone située entre l’avenue Ernest Jolly, la rue du Parc et la rue du Prieuré sur laquelle aucune construction n’est faite.

Ce terrain cadastré n° 520 appartiendrait à La Poste.

Le Comité de Quartier souhaiterait envisager l’aménagement de la surface disponible.

Dans la mesure du possible, nous souhaiterions en sollicitant la population autour d’un débat, voir les possibilités d’aménagement (par exemple : parking).

Questions à la Municipalité

Qui est le propriétaire de cette surface ?

Ce terrain est-il constructible ? Quel type d’aménagement peut-on prévoir ?

VIII – Aménagements complémentaires de sécurité – Rue P-D Huet / Av. Pierre de Coubertin

La rue Paul-Denis HUET et l’avenue Pierre de Coubertin donnent lieu à diverses infractions routières et principalement une vitesse excessive malgré les ralentisseurs et panneaux STOP présents.

Le Comité de Quartier souhaiterait des aménagements supplémentaires, notamment sur la partie Av. Pierre de Coubertin.

Questions à la Municipalité

Des aménagements sont-ils d’ores et déjà prévus ?

Qu’est-il envisageable de faire ?

Actions à prévoir

Rencontre sur sites avec Lucas CHARMEL (Maire-adjoint délégué à l’Urbanisme et aux Transports), Jacques VITHE (Maire-adjoint délégué aux Travaux et voiries)- et Jean-Jacques BERTEAUX afin d’évoquer les possibilités d’aménagements de sécurité supplémentaires.

IX – Aménagements voiries - Rue Carnot

La rue Carnot par sa descente permet un accès du Centre ancien vers l’avenue Pelletier et tout le quartier Mazières et de l’Ile de la Dérivation.

La montée de la rue Carnot permet aux riverains du quartier Mazières / de l’ile de la Dérivation d’accéder au Centre ancien et au quartier Champfleury etc.

Constat

La circulation constatée depuis de nombreux mois sur la rue Carnot est très dangereuse :

  • pour les piétons à cause de l’absence de trottoirs
  • pour les particuliers qui sortent directement sur la chaussée

Le stationnement se fait sur la voie en total non-respect du code de la route et a pour conséquence une difficulté de circulation (croisement impossible des véhicules montants et descendants).

À noter que de manière historique, ces phénomènes ne se produisaient pas grâce à une action citoyenne des riverains (information des nouveaux arrivants des règles de bonnes conduites / des zones de stationnement existantes).

2 zones de stationnement permettent théoriquement aux riverains de stationner leurs véhicules :

  • parking de l’église
  • places de stationnement en bas de la rue Carnot

Devant cette situation difficile, le Comité de quartier propose les pistes de réflexion suivantes :

  1. sensibiliser les riverains des possibilités de stationnement existantes
  2. faire respecter l’interdiction du stationnement sur la rue Carnot par une verbalisation périodique de la Police Municipale
  3. envisager la mise en sens unique de la rue Carnot (dans le sens de la montée)
  4. revoir le plan de circulation de cette zone

Questions à la Municipalité

Des projets d’aménagements ont-ils été envisagés par la Municipalité ?

Actions à prévoir

Sensibilisation à l’interdiction de stationner sur la chaussée et aux zones de stationnement disponible (tract municipal ou du comité de quartier)

Information plus formelle de l’infraction à stationner sur les trottoirs (tract police municipale)

Verbalisation des riverains ne respectant pas les avertissements et la réglementation

X – Dispositif « Voisins Vigilants »

« Le dispositif Voisins Vigilants est une réponse efficace à l’insécurité dans nos communes. Il permet aux voisins d’un même quartier, d’une même rue ou d’un même immeuble de participer à la sécurité de leur propre cadre de vie, avec l’appui et sous le contrôle des Municipalités. »

Cette association propose des adhésions individuelles des particuliers ou une adhésion des communes.

Elle propose notamment via une plateforme de se prévenir en cas de danger via un système d’alerte.

Des signalétiques officielles sont proposées tout comme des moyens de communications ou un accompagnement par des experts.

Questions à la Municipalité

Une telle adhésion par la Municipalité est-elle possible ? Le coût étant relativement faible.

Actions à prévoir

Prévoir une intervention de l’association lors de la prochaine réunion pour une présentation plus précise du dispositif.

XI – Autres aménagements (non évoqués lors de la réunion)

Le Quartier du Parc Saint Blaise (quartier pavillonnaire) voit passer de nombreux véhicules (riverains du quartier ou autres).

La rue Octave Mirbeau dans la portion proche de la rue Georges Clémenceau est en sens unique.

Malgré les panneaux présents, de nombreuses infractions sont commises tous les jours (riverains, camions poubelles, livraisons et même la Police !).

La signalisation actuelle semble mal visible par toute la population (panneaux mal placés).

De plus, devant le manque d’indication, nous assistons à un va-et-vient continu dans le quartier.

Il conviendrait donc de faire de petits aménagements pour tenter de solutionner ce problème.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents