Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Enquête publique ZAC Ecopole Seine Aval : l'ASAEECC reçue par le commissaire enquêteur .

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur 2 Février 2016, 07:45am

Catégories : #Actualité sur votre ville

Enquête publique ZAC Ecopole Seine Aval : l'ASAEECC reçue par le commissaire enquêteur .Enquête publique ZAC Ecopole Seine Aval : l'ASAEECC reçue par le commissaire enquêteur .Enquête publique ZAC Ecopole Seine Aval : l'ASAEECC reçue par le commissaire enquêteur .
Enquête publique ZAC Ecopole Seine Aval : l'ASAEECC reçue par le commissaire enquêteur .

Samedi 30 septembre, le président de l'ASAEECC votre vie à Carrières est allé en mairie discuter avec le commissaire enquêteur au sujet de l'enquête publique concernant le projet de la ZAC Ecopole Seine Aval.

Nous remercions le commissaire enquêteur pour son accueil et surtout pour son écoute et donc l'attention qu'il a portée à nos interrogations.

En effet, ce projet soulève de nombreuses questions et soulève plusieurs incohérences :

  • Pourquoi une enquête publique sur un projet est ouverte alors que deux autres projets dont dépendent ce dernier sont loin d'être réalisés voir peut-être abandonnés ? :

Pour commencer le Pont d'Achères, pont à 4 voies qui devrait passer au-dessus de notre belle ile de la dérivation. Aujourd'hui le projet se passe devant les tribunaux avec l'association Carriéroise "Non au pont d'Achères" qui se bat pour protéger les résidents et leur qualité de vie. Pour rappel le commissaire enquêteur avait pourtant émis un avis défavorable mais l'Etat passe outre...

2ème projet, le Port industriel, lui aussi avait eu un avis défavorable du commissaire enquêteur, et un projet avec une 10aine de recours en justice par plusieurs associations défendant également leur qualité de vie...Port de Paris semblerait plier et se concentrer sur un autre projet: "le port d'Achères".

Le commissaire enquêteur a reconnu que ces trois projets étaient liés.

  • Les remblais effectués par GSM depuis de nombreuses années ne devraient pas être destinés à des habitations mais seulement à une ZAC. Pourtant il est prévu des logements sur cet écopole ! Un risque de pollution non maitrisé, car l'instabilité des terrains demanderaient des forages profonds où les sols sont pollués et risqueraient donc de polluer les nappes phréatiques ! De plus les résidents des logements subiraient les nuisances du port industriel à proximité.
  • Comme pour toute création de ZAC nous ne connaissons pas les entreprises, polluantes ou non qui s'installeront, ce qui ne présage rien de bon...

Nous avons également parlé des problèmes de pollution due à l'augmentation du trafic routier dans un contexte déjà difficile aujourd'hui :

  • Ecopole : augmentation de 17 % du trafic estimé à 1190 véhicules/jour
  • augmentation de la circulation dû au nombre de logements prévus par la centralité à Carrières sous Poissy (2800 logements jusqu'en 2023) mais également dans toutes les villes du secteur passant par Carrières pour aller vers Poissy.
  • augmentation de 100 à 150 camions par jour concernant le port industriel.
  • le Pont d'Achères, partie de la future A104 (en tout cas correspondant à son tracé).

Nous avons aussi partagé l'historique de notre ville, une ville sacrifiée depuis les années 80 par les épandages industriels de la ville de Paris, par le SIAAP (qui ont eu pour conséquence l'arrêt définitive en 1999 de l'agriculture à Carrières-sous-Poissy).

Aujourd'hui défigurée par l'urbanisme intensif, avec une densité inhumaine dans des conditions souvent bruyantes comme ceux construits au bord de la nationale RD190, une ville sacrifiée qui va encore porter un nouveau fardeau avec ce nouveau projet.

Comme pour le projet du port industriel, nous avons demandé au commissaire enquêteur quand il décidera de mettre un avis favorable ou non, de porter sa réflexion sur la justification de l'installation d'une telle ZAC, ce qui a déjà échoué une fois dans le passé, et qui ne gâcherait pas la qualité de vie des habitants qui payent déjà de lourds fardeaux du passé et du présent...

Pour finir nous lui avons précisé que nous étions pour l'installation d'activités économiques dans la région à la seule condition qu'elles ne soient pas au détriment de la qualité de vie de la population.

Vous aussi vous pouvez envoyer en recommandé votre contribution à la maire de Carrières-sous-Poissy à l'attention du commissaire enquêteur. C'est votre qualité de vie qui en dépend !

Enquête publique ZAC Ecopole Seine Aval : l'ASAEECC reçue par le commissaire enquêteur .
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents