Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Bilan de l'opération ville propre du 19 mars 2016 !

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur 24 Mars 2016, 06:16am

Catégories : #Actualité sur votre ville

Opération "Ville propre" du 19 mars 2016.Opération "Ville propre" du 19 mars 2016.Opération "Ville propre" du 19 mars 2016.
Opération "Ville propre" du 19 mars 2016.Opération "Ville propre" du 19 mars 2016.Opération "Ville propre" du 19 mars 2016.

Opération "Ville propre" du 19 mars 2016.

Bilan de l'opération ville propre du 19 mars 2016 !

2 heures de collecte, 50 personnes, 350kg de déchets ramassés...

Ainsi se résume le bilan de l'opération "Ville propre" qui s'est déroulée ce samedi 19 mars.

Malgré un temps maussade et plutôt frais c'était donc une cinquantaine de citoyens Carriérois de tous âges qui avaient répondu à l'appel de la municipalité afin de mener cette opération.

Armés de gants, de sacs poubelles, de masques, de gilets jaunes qui leur ont été distribués, ces citoyens courageux sont allés sur le terrain, répartis en 3 groupes.

Plusieurs élus de la municipalité étaient présents aux cotés des Carriérois pour cette opération citoyenne.

Opération de sensibilisation et de constat:

Au delà d'une opération de nettoyage, les objectifs affichés par Myriam AZZOUZ la Conseillère municipale déléguée à l'Environnement, étaient multiples :

Sensibiliser:

Sensibiliser la population aux conséquences qu'ont des gestes devenus malheureusement anodins : "jeter son mégot", "jeter un papier", "jeter une canette" sur la voie publique...Evidemment comme toujours, les personnes qui ont réellement besoin d'être sensibilisées étaient absentes. 

Heureusement, les jeunes étaient venus en nombre pour prendre conscience du désastre constaté. Et c'est une armée de gilets jaunes qui a déferlé dans tous les quartiers de Carrières Sous Poissy afin de remplir la centaine de sacs poubelles utilisés.

Au total ce sont 350kg de déchets en tous genres qui ont été ramassés:

Mégots par centaines (il en reste malheureusement des milliers), canettes, bouteilles en verre, en plastique, objets en tous genres, gaines...tous les déchets qu'une ville de 15 000 habitants peut produire. Il en reste encore énormément dans les bosquets par exemple mais un tel nettoyage demande d'autres moyens.

Quantifier:

Le problème est simple (et l'a toujours été): si la ville (qui explose démographiquement  et est traversée de part en part par une grande circulation routière) veut rester propre, elle a besoin de moyens: des hommes, du matériel, des soufleuses, des aspirateurs...

C'est une question de budget et la ville souffre financièrement par les temps qui courent. La municipalité souhaite donc faire appel aux instances collectives. Afin de justifier ces budgets auprès de ces instances (Région, Département, nouvelle interco...) il faut une estimation quantifiée et démontrer une réelle nécessité. C'était aussi le but affiché d'une opération telle que celle-là.

Et avec ce genre d'opération les besoins sautent immédiatement aux yeux...

A titre d'exemple, dans certains quartiers, en 300 mètres ce sont 45 sacs poubelles qui ont été remplis de déchets accumulés pendant des décennies (oui, tout celà ne date pas non plus d'hier).

 

Le bilan:

Malheureusement cette opération pourrait être reconduite tous les week-ends tant la tâche est immense. En tout cas dans les zones qui ne sont pas en travaux, car ces dernières rajoutent un peu plus à la polution urbaine.

C'est pourquoi nous espérons vivement qu'avec ce genre d'initiative, qui a le mérite d'exister, la commune réussira rapidement à obtenir les financements nécessaires à sa salubrité ou à défaut réussira à identifier certains individus qui engendrent cette polution afin de les verbaliser (contrairement aux idées reçues, les bouteilles d'alcool et les mégots ne poussent pas par dizaines aux pieds des arbres...).

C'est d'ailleurs, au cours de la collation qui attendait les bénévoles à leur retour au pôle Michel COLUCCI, la conclusion apportée par le maire .

L'opération a également servi à identifier de nouveaux besoins en terme de poubelles notamment.

La manifestation s'est suivie par environ 1h30 de dialogues entre les participants autour de viennoiseries bien méritées, alors que les services techniques collectaient les sacs poubelles entassés dans différents endroits de la ville.

Nous trouvons dommage que l'ancien maire ai une fois de plus lancé une polémique plutôt stérile en affirmant que nous payons déjà des impôts pour le nettoyage de notre ville et donc que cette initiative n'a pas lieu d'être. C'est trop vite oublier que c'était également une opération de sensibilisation et de citoyenneté. Cela n'avait jamais été mené auparavant dans un lieu de vie réel, au milieu des habitations. Il fallait y croire et plusieurs personnes étaient au rendez-vous concernant leurs propres quartiers et non des zones isolées.

Une autre opération de nettoyage, celle du quartier des Bords de Seine, organisée par le CO.ZAC qui rencontre un grand succès à chaque édition, est à venir prochainement.

 

 

A titre d'exemple, dans certains quartiers, en 300 mètres ce sont 45 sacs poubelles qui ont été remplis de déchets accumulés pendant des décénnies (oui, tout celà ne date pas non plus d'hier).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents