Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur 5 Juin 2016, 06:29am

Catégories : #Actualité sur votre ville

Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...
Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...

La dernière crue importante datait du 25/03/2001 et elle était montée à 22.4 m, cette fois-ci elle a atteint les 22 m au plus fort le 4 juin 2016.

L'ASAEECC votre vie à Carrières, n'a pas cessé de vous informer sur l'évolution de la crue sur sa page Facebook. Nous avons pu remarquer votre intérêt sur ce sujet car notre site a enregistré une hausse significative de fréquentation jusqu'à 598 personnes par jour.

En effet, nous vous avions parlé en 2013 des fortes possibilités que notre ville soit touchée par une grande crue, fort heureusement cette fois-ci cela n'a pas été le cas.

En attendant la décrue, nous pouvons déjà faire un premier bilan :

Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...

Un conseil départemental des Yvelines débordé et absent lors de la crue du Parc !

Un constat dramatique pour ce dernier, aucune zone de sécurité n'a été mis en place, n'importe quel adulte ou enfant aurait pu se rendre dans le parc dans des zones dangereuses et s'y noyer.

Ce dernier doit se mordre les doigts d'avoir coupé plus de 400 peupliers qui permettaient de limiter les crues. Résultat de nombreux aménagements ont été complètement ravagés bien avant l'ouverture du parc, comme la grue alluviale ou les certaines zones humides avalées par la crue !

Constat affligeant sur la mauvaise conception du site, notamment sur le parking rue de la Reine Blanche. Chemin et parkings inondés dès qu'il y a de fortes pluies.

Se sont des millions d'euros qui viennent de disparaitre en fumée car rien n'a été pensé correctement en cas de crues importantes ou non d'ailleurs...

Maintenant, il va falloir tout réparer, tout nettoyer, qui va supporter le coût ? qui va payer en plus des 26 millions déjà investis ? Vous avez une idée ?

Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...

Nous pouvons saluer la municipalité qui a anticipé cette nouvelle crue dans notre ville avec différentes actions :

- faire évacuer les parkings de la Senette et du côté de l'ile de la dérivation

Donner la possibilité aux personnes de se garer ailleurs dans Carrières et même de réquisitionner le parking du parc du peuple de l'herbe.

- mise en place d'une passerelle pour les habitants de la rue des écluses

- mise en place de panneaux d'affichages de vigilance sur les endroits particulièrement connus pour être des zones inondables.

- Bloquer les rues, les chemins et accès dangereux des zones inondées.

Conclusion, plutôt efficace sur le terrain mais très moyenne sur la communication avec un site de la mairie toujours aussi moribond et inaccessible pour beaucoup de Carrièrois n'ayant pas internet...Une lettre de vigilance et de consignes à l'ensemble de la population aurait été judicieuse.

Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...

A-t-on échappé au pire ?

Oui ! en Ile-de-France 1500 hectares inondés par la crue, mais ne vous y trompez pas il ne s'agissait pas de la crue décennale mais d'une crue moyenne.

Ce qui a permis à notre municipalité de mieux anticiper la crue, c'est certainement les inondations des communes en amont.

Nous avons pu constater que les logements de la Senette étaient aux 1ères loges mais en cas de grande crue cette dernière dépasserait largement ce périmètre sans aucune difficulté sur le quartier entier des bords de Seine.

En attendant, les promoteurs continuent à bétonner notre ville la rendant chaque jour plus vulnérable, empêchant l'eau de s'infiltrer dans les sols. A noter que les permis de construire sont autorisés par les maires.

Le quartier Saint-Louis a été épargné cette fois-ci, mais nous avons pu constater que la seine, l'étang de la Galiotte et l'étang de la vielle ferme ne faisaient plus qu'un lors de la crue ! Le parc étant principalement composé de remblais, l'eau ne s'infiltre pas correctement dans le sol. Une crue plus grande aurait vite atteint le quartier et certainement la nouvelle centralité.

Dernier point important nous n'avons pas subi une crue "de la seine", mais les crues de ses affluents. Dans le cas d'une crue de la Seine cela aurait été encore plus dévastateur...

En 1910, la décrue avait duré deux mois, la vidange de l'eau qui s'est accumulée en surface peut être plus ou moins rapide en fonction de la pente du fleuve. Celle de la Seine est relativement faible, ce qui contribue à rallonger la durée de la décrue.

Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...Crue 2016 : Carrières-sous-Poissy s'en sort bien mais...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents