Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Enquête publique "Le port de déchet" - Réunion d'information le jeudi 12 septembre à 19h30, salle Grelbin, 10 bis rue Hautil à Triel

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur 9 Septembre 2013, 03:05am

Catégories : #Actualité sur votre ville

Enquête publique "Le port de déchet"  - Réunion d'information le jeudi 12 septembre à 19h30, salle Grelbin, 10 bis rue Hautil à Triel
Enquête publique "Le port de déchet"  - Réunion d'information le jeudi 12 septembre à 19h30, salle Grelbin, 10 bis rue Hautil à Triel

Depuis plusieurs mois de nombreux projets d’aménagement de notre commune sont en cours d’étude et de réalisation.

Certains d’entre eux vont considérablement impacter notre vie et notre environnement, c’est tout particulièrement le cas de « l’écoport » Seine Aval :

Initialement présenté comme un projet visant à développer la filière bois et en particulier celle de l’éco-construction, celui-ci a petit à petit dévié de son objectif initial pour aujourd’hui privilégier la filière du recyclage de déchets et du traitement de matières diverses.

La zone d’activité du futur port industriel hébergera finalement des installations classées de type ICPE dont certaines pourront être soumises à autorisation, comme c’est le cas par exemple pour l’usine d’incinération d’ordures ménagères AZALYS.

Cette dénomination est peu compréhensible pour le grand publique, il nous semble donc indispensable d’expliquer en quoi elle consiste et quelles pourraient être les conséquences pour nous, habitants de Carrières-sous-Poissy.

Par définition une installation classée peut présenter des dangers ou des inconvénients pour la commodité des riverains, la santé, la sécurité, la salubrité publique, l’agriculture, la protection de la nature et de l’environnement.

Plusieurs niveaux régissent ces installations en fonction du risque encouru.

Les installations classées et soumises à autorisation regroupent les activités à risques importants et allant jusqu’à la classification SEVESO III.

Depuis plusieurs mois des associations environnementales tentent de sensibiliser la population au travers de différentes actions de communication.

Les élus ont à plusieurs reprises était sollicités dans le but d’obtenir la révision du projet et ainsi garantir la sécurité des habitants et la préservation de leur cadre de vie.

A plusieurs reprises nous avons tenté d’interpeller le maire de Carrières-sous-Poissy sur ce sujet particulièrement important pour l’avenir de la commune, mais celui-ci s’est refusé à tout commentaire.

Bon nombre d’associations environnementales n’arrivent pas à comprendre ce qui amène nos élus à souhaiter le développement d’activités potentiellement dangereuses pour la santé et l’environnement et cela à quelques centaines de mètres seulement des habitations actuelles et des 2800 logements attendus à l’horizon 2020 et c’est sans compter sur la proximité immédiate du parc départemental du peuple de l’herbe dont les centaines de milliers de visiteurs annuel auront une vue directe sur les futures activités industrielles décidées par nos élus.

L’argument économique et en particulier la création de plus de 300 emplois a souvent été opposés aux craintes des associations, pourtant des économistes réputés indiquent que ce type de structure portuaire ne génère pas plus de 2 emplois par hectares (la surface du port sera de 24 hectares), ce qui nous amène donc à nous interroger sur le bilan avantages/inconvénients de ce port industriel.

Il est certain que ce projet, en plus du risque qu’il pourrait faire courir aux habitants et à l’environnement aura des conséquences directes sur notre qualité de vie.

Circulation de poids lourds, poussières, bruit des installations portuaires, pollutions olfactives, pollutions visuelles… Toutes ces altérations de notre cadre de vie pourraient à terme avoir des conséquences importantes, comme la dévaluation de nos habitations par exemple.

Comment notre commune qui souffre déjà de difficultés de circulation et de stationnement pourra gérer l’arrivée de plus de 5000 voitures supplémentaires attendues avec la création de la « Nouvelle Centralité » a laquelle s’ajoutera un trafic important de poids lourds liée à l’activité du port industriel ?

Il est impératif, aujourd’hui, que chacun se sente directement concerné par ces futures installations et se mobilise pour faire reculer ce projet. Il est temps que chacun s’informe de la réalité de cette future réalisation telle qu’elle est réellement prévue et non comme nous la décrives nos élus.

Nous sommes bien évidemment à votre disposition pour vous communiquer les documents réglementaires et vous apporter des informations utiles à la bonne compréhension de ce dossier relativement complexe.

Une enquête publique aura lieu du 2 septembre au 4 octobre et sera pour chacun l’occasion de s’exprimer sur ce projet et d’indiquer ses réticences au commissaire-enquêteur, qui pourra rendre un avis favorable ou défavorable et émettre des réserves et des recommandations.

Une forte participation est essentielle pour montrer que la population se sent extrêmement concernée et soucieuse que ce projet ne se fasse pas en l’état.

Vous avez la possibilité d’agir pour protéger votre qualité de vie et celle de vos enfants. Il est essentiel que nous mobilisions notre entourage et nos proches pour que soient entendues les voix de toutes celles et tous ceux qui estiment que ces menaces qui pèsent sur nos têtes sont inacceptables.

Soyons responsables, soyons citoyens, soyons Carriérois !!!

Enquête publique "Le port de déchet"  - Réunion d'information le jeudi 12 septembre à 19h30, salle Grelbin, 10 bis rue Hautil à Triel
Enquête publique "Le port de déchet"  - Réunion d'information le jeudi 12 septembre à 19h30, salle Grelbin, 10 bis rue Hautil à Triel
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents