Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Conseil Général des Yvelines : Réponse du vice président M. Jean-François Raynal sur le massacre d'une quarantaine d'arbres sur le chemin de Halage

Publié par ASAEECC - Association de Soutien des Activités Économiques, de l'emploi et des Consommateurs à Carrières-sous-Poissy sur 29 Août 2014, 14:49pm

Catégories : #Actualité sur votre ville

Conseil Général des Yvelines : Réponse du vice président M. Jean-François Raynal sur le massacre d'une quarantaine d'arbres sur le chemin de Halage
Conseil Général des Yvelines : Réponse du vice président M. Jean-François Raynal sur le massacre d'une quarantaine d'arbres sur le chemin de Halage

Ce matin, après la commémoration de la libération de Carrières-sous-Poissy et l'hommage aux frères Tissier, le Président de l'ASAEECC a demandé à M. Jean-François RAYNAL Vice-président du Conseil général des Yvelines les raisons du massacre d'environ une quarantaine d'arbres sur le chemin de halage.

Ce dernier a répondu tout d'abord que certain d'entre eux étaient malades et que pour des raison de sécurité il était préférable de les retirer dans une société où la responsabilité du conseil général pourrait être engagée en cas d'accident ; que ces peupliers avaient été plantés par des hommes à un époque et qu'ils n'étaient pas venus là naturellement ; qu' il était prévu au départ d'abattre au moins 150 arbres et que seuls 80 seraient abattus ; que d'autre essences seraient plantées à la place. Il a précisé également qu'il en aurait peut-être autrement si il avait s’agit de chênes.

Nous remercions Monsieur le vice président pour ces réponses. Ce dernier a admis qu'il pouvait comprendre que cela pouvait choquer les habitants de Carrières qui ont toujours connu le chemin dans cette configuration.

Cela dit nous trouvons que les arguments donnés par M. RAYNAL sont quand même assez faible et loin de justifier l'abattage d'autant d'arbres :

- les raisons de sécurité : pourquoi le tronçonnage des arbres uniquement sur une partie du chemin de halage si ils représentent un danger alors que les risques sont exactement les mêmes sur les autres parties du parcours ?

- des arbres malades ! oui quelques un l'étaient peut-être....c'est fort possible, mais pas besoin d'être un spécialiste pour voir que les souches encore en place ne sont pas du tout atteintes par quelque forme de maladie que ce soit (champignon).

- Nous rappelons aussi qu'en France une bonne partie de nos forêts ont été plantées, exploitées et entretenues par des humains depuis l'antiquité (si on se mettait à arracher tous les arbres plantés par les hommes sous prétexte qu'ils ne sont pas d'origine il n'en resterait pas beaucoup debout en France) et preuve du contraire ce n'est pas une majorité de chênes qui peuplent nos forêts...

Que le peuplier soit une espèce moins noble que le chêne ( cela dépend des critères de chacun ... mais est-ce une bonne raison pour les abattre?). Cela ressemble fort à une sorte de discrimination qui même si elle n'est que végétale semble injuste dans ce contexte de création de paysage et non de fabrication de meuble pour salle à manger..

- Nous avons très peu d'arbres à Carrières, les seuls qu'on pouvait préserver en dehors des projets d'urbanisme étaient ceux inclus dans le parc du peuple de l'herbe et bien c'est raté ! Décidément il ne fait pas bon vibre à Carrières, notamment pour les peupliers en voie d'extinction. En effet, malgré leur allure majestueuse le long de la seine, ils seraient "moins nobles" et donc leur existence ne tiendrait qu' au bon vouloir de certains architectes qui conçoivent ce nouvel espace du Parc du Peuple de l'Herbe sans tenir compte de la beauté déjà existante du site !

Les souches ont déjà disparues depuis notre 1er publication en début semaine sur le sujet...Les souches ont déjà disparues depuis notre 1er publication en début semaine sur le sujet...Les souches ont déjà disparues depuis notre 1er publication en début semaine sur le sujet...

Les souches ont déjà disparues depuis notre 1er publication en début semaine sur le sujet...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dav 22/04/2016 20:55

vous ne devez pas connaitre la nature. votre langage est étonnant d'ignorance.

BetonneurCSP 30/08/2014 09:58

Je m'étonne que Mr AÏT si fervent protecteur de la nature à Carrières (c'est ironique bien sûr) et membre de ce même Conseil Général, laisse un tel massacre se produire sur son ancien fief dont il se réclame à corps (perdu) et à cris...lui qui en 2008 avait notamment axé sa campagne électorale sur la préservation de l'environnement, s'alarmant de la disparition de la faune et la flore sur Carrières...(articles dans Le Parisien en tête). Depuis son élection en 2008, plus un arbre ne tient debout à Carrières. Ils sont arrachés les uns après les autres, remplacés soit par un parc artificiel RE-construit à grands frais, soit par des immeubles qui ne voient pas le jour, soit par du bitume dans le meilleur des cas (des routes sans maisons d'ailleurs).
Il serait temps que cette hypocrisie électoraliste cesse Messieurs les décideurs. Serait il nécessaire de vous rappeler qu'un abattage est au frais du contribuable? Tout comme le remplacement si tant est de cet arbre abattu ? Soyez absurdes avec vos sous si ça vous plaît mais soyez responsables avec celui des citoyens qui vous ont permis de grassement gagner votre vie, ce à quoi vous vous accrochez comme une moule à son rocher!

Peu plié 09/10/2014 11:25

Bien vu

lalanden 29/08/2014 22:09

tdop facile comme reponse

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents