Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ASAEECC  «Votre vie à Carrières»

ASAEECC «Votre vie à Carrières»

Association de soutien des activités économiques, des artisans, des associations et de la qualité de vie à Carrières-sous-Poissy


Mensonge sur le site de la Mairie ? A vous de juger !

Publié par ASAEECC "Votre vie à Carrières" sur 13 Avril 2013, 20:38pm

Catégories : #Actualité sur votre ville

Mensonge sur le site de la Mairie ? A vous de juger !
Mensonge sur le site de la Mairie ? A vous de juger !

L'Association de Soutien des Activités Économiques, de l'Emploi et des Consommateurs à Carrières-S/Poissy (ASAEECC) relance la question posée dans le "courrier des Yvelines" titré « LE LECLERC ST LOUIS MENACE ? » le 12 mai 2010 !


Encore publié sur le site de la ville de carrières s/Poissy (CSP) - droit de réponse à l'article nommé ci-dessus par M. AIT Maire de CSP, l'EPAMSA et la CA2RS : "La Ville de Carrières-sous-Poissy, la Communauté d'agglomération 2 Rives de Seine et l'EPAMSA ne souhaitent en aucun cas faire disparaître le Centre commercial E. Leclerc St-Louis".


Nous pouvons lire aussi sur le site de la Mairie, dans une rubrique sur l'activité économique sortie quelques jours après la création de l'ASAEECC fin février 2013 : " - Aménagement d'une zone de livraison « Leclerc Drive », Route d'Andrésy - Le centre commercial Leclerc est pleinement associé à la démarche de développement économique mise en œuvre par la Ville. L'enseigne LECLERC constitue en effet une véritable locomotive commerciale au sein de la Ville (2 établissements). Il convient de la maintenir et de l'améliorer pour en permettre un rayonnement sur les commerces environnants." (voir pièce jointe extraite du site officiel de la Marie)

Or, nous avons eu confirmation par la direction du centre Leclerc que la communication avec la municipalité ne cadre pas avec la réalité :

Il n’y aucune concertation de projet en commun entre la Mairie et les centres Leclerc de Carrières

L'ASAEECC, lors d'un entretien avec M. DUBOIS avait pu constater preuves à l'appui que ce dernier avait pourtant proposé à tous ces acteurs des propositions, qui, si elles avaient été acceptées auraient déjà crées 50 emplois supplémentaires avec l’agrandissement du centre Leclerc sur la route d'Andrésy en 2008 (à noter que le PDG a gagné au bout de 4 ans de procédure ce procès). Début 2013, le PDG de ce centre commercial a été débouté par rapport à la "ZAC de centralité à CSP" ; nous savons aujourd’hui qu’il a fait appel de cette décision…


Alors à quoi joue le Maire M. AIT ? Quelle est sa véritable position, celle de M. SCHMITT (EPAMSA) et de la CA2RS aujourd'hui ?


Cette question est importante car c'est ne pas moins de 110 emplois ''existants" qui sont en danger, ainsi que le pouvoir d'achat des Carrièrois par le remplacement d'une autre enseigne (le Leclerc st Louis étant le moins cher des Yvelines - classement du "Parisien" 2013) et la perte définitive de la station essence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Faidy 13/06/2013 16:08

Il serait aussi judicieux d'aider au développement des commerces de proximités surtout d'une boulangerie du coté des riches de Carrières. Ou est le temps de la Bavaroise ??? plutôt que d'appuyer sur le soutient des centres Leclerc qui n'ont besoin de personne pour la réalisation de gros bonis.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents